Les plantes Blog Pour les
sociétés
Techniques Site, contact

1 espèce(s) de Carica décrite(s) en bas de page -



Le Carica (ou papayer) est très difficile à cultiver et ne convient pas à un débutant.

Les conseils du jardinier Le jardinier

Fiche de soins compléte : Carica

Illustration de Carica

Présentation Carica

Nom commun

Papayer

Famille

Caricacées

Origine

Cette plante est originaire d'Amérique Centrale et du Brésil.

Toxicite

Plante non toxique -

Floraison

Le Carica ou papayer peut fleurir continuellement une fois arrivé à l'âge adulte, soit au bout d'un an à peine. Les fleurs à 5 pétales sont solitaires et apparaissent à l'aisselle des feuilles. Les fleurs mâles et femelles s'épanouissent sur des sujets séparés. Les deux sont nécessaires pour obtenir des fruits et la pollinisation se fait à la main quand la plante est cultivée en intérieur. Les fleurs sont de couleur blanc jaune chez les sujets femelles et crème pour les mâles. Il existe cependant des sujets hermaphrodites.

Croissance,dimensions,hauteur

En pleine terre, le Carica/papayer mesure de 5 à 8 m de haut. En pot ou en bac, il peut arriver à 2 ou 3 m. Dans de bonnes conditions, la plante peut pousser de 1 m par an.

Description Carica

Le Carica ou papayer n’est pas toujours facile à trouver en vente dans le commerce. Des sachets de graines sont parfois vendus, mais on peut toujours récupérer des graines sur des fruits achetés en épicerie, du moment qu’ils soient parfaitement mûrs.
Le Carica n’est pas un arbre malgré son apparence, mais plutôt un buisson herbacé à croissance rapide. Une touffe de feuilles couronne un tronc unique conservant les cicatrices des feuilles tombées. Le feuillage est vert sombre, persistant et aromatique. Les feuilles lobées peuvent atteindre jusqu’à 60 cm. Dans de bonnes conditions, le papayer peut donner des fleurs et même des fruits qui apparaissent en grappes.
Attention que si les fruits du papayer sont comestibles à maturité, la sève, elle, peut provoquer des allergies chez certaines personnes.
Le Carica/papayer est une plante à courte vie, même avec les meilleures conditions possibles. Elle ne dépasse guère 4 ans car les racines ont une fâcheuse tendance à pourrir sans qu’on puisse arrêter ce processus.



Utilisation de Carica dans votre décor intérieur


En raison de ses besoins, le Carica/papayer doit être cultivé en isolé. Sous nos climats, il y a peu de chances qu'il produise des fruits et encore moins de chances que ceux-ci arrivent à maturité. On cultive donc cette plante surtout pour son beau feuillage. Le Carica/papayer a besoin du plein soleil toute l'année et d'un peu de fraîcheur en hiver. En effet, on ne peut pas reproduire un climat subtropical dans nos régions. On force donc la plante à prendre une période de repos hivernal qu'elle ne connaît pas dans son habitat naturel. Une véranda légèrement chauffée en hiver peut convenir par exemple.


La culture de Carica

emplacement

Été comme hiver, installez cette espèce à l'endroit le plus ensoleillé possible. Le manque de lumière fragilise la plante et peut même la détruire.

entretien

Le Carica (ou papayer) est délicat. Pour bien faire, il faut se rapprocher le plus possible de son habitat naturel. Il y bénéficie du soleil, d'une atmosphère pratiquement saturée d'eau et d'une chaleur constante. À moins d'un dispositif complexe et onéreux, on ne peut pas reproduire ces conditions chez soi. Tout au plus, peut-on s'en rapprocher. C'est en hiver que se pose le problème car les jours sont courts. On est obligé de compenser cela par une période de repos forcée.

temperature

La chaleur et l'humidité sont nécessaires en permanence. Les grosses chaleurs estivales sont donc les bienvenues à condition, toutefois, d'entretenir le plus d'humidité atmosphérique possible. Si vous effectuez des bassinages, faites-les tôt le matin de manière à ce que le feuillage soit sec le soir.

En hiver, pour maintenir la plante en bonne santé, on la force à prendre une période de repos à une température comprise entre 10 et 15°C. Le taux d'humidité de l'air sera un peu réduit pendant l'hivernage pour que la plante ne pourrisse pas ou ne soit pas atteinte de maladies cryptogamiques.

arrosage

Arrosez modérément en été. Le compost ne doit jamais être saturé d'eau. Laissez-le sécher avant un nouvel apport et, bien sûr, videz toujours la soucoupe.

Cette plante est extrêmement fragile quant à l'humidité résiduelle, qu'elle ne supporte pas. Dans son milieu naturel, le papayer vit beaucoup grâce à l'humidité de l'air. Il stocke l'eau dans ses rameaux et peut supporter la sécheresse du sol. En revanche, une jeune plante pourrit facilement.

En hiver, réduisez encore les arrosages. Laissez bien sécher le sol et n'apportez que de faibles apports d'eau pour que le mélange ne reste pas trop sec trop longtemps.

engrais

En période de croissance, effectuez des apports d' engrais tous les quinze jours. Utilisez un engrais liquide ordinaire très dilué.

rempotage

Rempotez les jeunes Carica/papayers tous les ans et surfacez simplement les plantes âgées. Utilisez un mélange à base de terreau en plaçant au fond du pot une couche de drainage de 5 cm au moins. Prenez un compost désinfecté car la plante est très sensible aux maladies cryptogamiques.

Problèmes de culture Carica

Maladies et erreurs de culture

Les principales erreurs de culture proviennent toujours d'un excès d'eau au niveau des racines, d'un manque d'humidité atmosphérique ou d'un manque de lumière. Si l'une de ces conditions n'est pas respectée, le papayer ne survivra pas longtemps.

Il est très sensible aux maladies cryptogamiques qui causent son pourrissement ou de la moisissure sur les feuilles.

Parasites

Les araignées rouges peuvent s'attaquer à la plante si l'air est trop sec. Des bassinages devraient en venir à bout ou en cas de forte attaque, utilisez un insecticide.

Toutefois, la plante ne devrait pas se trouver dans cette situation et il faut absolument rectifier les conditions de culture.

Multiplication Carica

Récoltez de graines de papaye sur un fruit acheté dans le commerce. Veillez à ce qu'il soit bien mûr autrement, les graines ne germeront pas Rincez les parfaitement et faites-les sécher quelques jours sur du papier journal. Plantez à 1 cm de profondeur dans un terreau à semis. Tenir légèrement humide et placez une vitre au-dessus du pot. Conservez à des températures comprises entre 24 et 27° et à bonne lumière. Lorsque les jeunes plants sont assez robustes pour être manipulés, rempotez-les et placez-les à très bonne lumière, mais sans soleil. N'arrosez que fort peu, par contre, bassinez fréquemment. Les jeunes sujets doivent être dans un compost presque sec, mais il faut leur procurer une forte humidité de l'air. On peut les coiffer d'un sac de plastique transparent perforé, par exemple. Lorsque le sujet grandit, augmenter légèrement les arrosages en versant l'eau dans la soucoupe de manière à ce que le mélange absorbe un peu d'eau. Traitez ensuite comme des sujets adultes.


1 espèce(s) décrite(s) - cliquez sur la vignette


Mentions légales
comments powered by Disqus