Les plantes Blog Pour les
sociétés
Techniques Site, contact

1 espèce(s) de Clytostoma décrite(s) en bas de page -



Un Clytostoma n'est pas vraiment difficile à cultiver, mais réclame certains soins.

Les conseils du jardinier Le jardinier

Fiche de soins compléte : Clytostoma

Illustration de Clytostoma

Présentation Clytostoma

Nom commun

Famille

Bignoniacées

Origine

Le Clytostoma est originaire du Brésil et d'Argentine.

Toxicite

Aucune toxicité connue -

Floraison

Les fleurs de Clytostoma sont en forme de trompette, ont 8 cm de long et s'ouvrent en cinq lobes arrondis. Elles sont rose lilas veiné de pourpre. L'intérieur du tube est jaune ou violet pâle, veiné de foncé, avec la gorge blanche. Les fleurs sont regroupées à l'extrémité des rameaux. La floraison intervient au printemps et en été.

Après la floraison du Clytostoma, on procède à une taille en rabattant les rameaux de moitié. Supprimez les parties abîmées et les tiges inesthétique. Cela permettra de contenir le développement de la plante, de conserver un port compact et surtout, d'obtenir une floraison dense à la saison suivante.

Croissance,dimensions,hauteur

Un Clytostoma est très vigoureux et ses tiges peuvent gagner 2m en une seule saison.

Description Clytostoma

Le Clytostoma est une vigoureuse plante grimpante aux tiges grêles et noueuses. Les feuilles sont généralement composées de deux folioles, ou parfois de trois. Le plus souvent, la foliole du milieu laisse place à une vrille qui permet à la plante de s’agripper à un support. Cette plante est surtout cultivée pour ses fleurs en trompette au printemps et en été.
Si cet arbuste est protégé du froid en hiver, il peut vivre de longues années.



Utilisation de Clytostoma dans votre décor intérieur


Le Clytostoma a besoin d'un tuteur ou d'un support. Il peut former un rideau de verdure devant une fenêtre ensoleillée. C'est également une bonne plante de véranda puisqu'il a besoin de fraîcheur en hiver tout en étant protégée du gel.
Lorsque la plante est jeune, on peut la placer à l'extérieur, à un endroit bien ensoleillé jusqu'aux premiers froids. Plus tard, mieux vaut lui trouver un endroit ensoleillé permettant de la conserver à la fraîcheur en hiver. En effet, sa vigueur fait qu'on est très vite obligé de la rempoter en grands pots ou en bacs.


La culture de Clytostoma

emplacement

Le Clytostoma aime le plein soleil toute l'année. Il peut tolérer une ombre légère mais fleurira beaucoup moins.

entretien

Sans être vraiment difficile, un Clytostoma a besoin de soleil toute l'année et d'être hiverné dans de bonnes conditions. Procéder à une taille en rabattant les rameaux de moitié après la floraison, en fin d'été. Supprimez les parties abîmées et les tiges inesthétique. Cela permettra de contenir le développement de la plante et de conserver un port bien compact.

temperature

En été, les fortes chaleurs sont appréciées par le Clytostoma. La plante se plaira autant à l'intérieur qu'à l'extérieur, du moment qu'elle reçoive le maximum de soleil. En hiver, l'espèce supporte des températures proches de 0°C, mais il faut la protéger du gel. On la conservera à des températures comprises entre 5 et 10°C durant cette période. Une serre non chauffée ou une véranda devrait convenir.

arrosage

Arrosez votre Clytostoma copieusement du mois d'avril jusqu'à la fin de la floraison. Réduisez les apports d'eau dès que vous avez rabattu la plante. Ensuite, plus la plante sera à la fraîcheur, moins il faudra l'arroser. Si, par exemple, vous la conservez à 5°C, arrosez très parcimonieusement, simplement pour éviter un total dessèchement de la motte.

engrais

Pendant la période de végétation active, au printemps et en été, appliquez un engrais "tomate" tous les quinze jours.

rempotage

Le Clytostoma a besoin très rapidement d'un grand pot ou d'un bac. Ses racines se développent très vite. Rempotez les jeunes sujets chaque printemps et surfacez les plantes trop encombrantes. Un mélange à base de bon terreau conviendra parfaitement.

Problèmes de culture Clytostoma

Maladies et erreurs de culture

Un Clytostoma est assez robuste. Veillez simplement à bien l'arroser en été en diminuant nettement les apports en hiver. Veillez à donner à la plante le maximum de lumière.

Parasites

Les araignées rouges attaquent parfois la plante si l'air est trop chaud et trop sec. Bassinez régulièrement la plante pour faire fuir les parasites. Utilisez un acaricide si l'attaque est trop importante.

Les feuilles de Clytostoma s'enroulent et sont poisseuses. C'est une attaque de pucerons qui envahissent les jeunes pousses, en particulier au printemps. Vaporisez immédiatement un insecticide.

Multiplication Clytostoma

Le bouturage de Clytostoma s'effectue au printemps et en été. Choisir des rameaux sans fleurs ni boutons floraux, de 10 à 15 cm de long et semi-ligneux, c'est-à-dire commençant à prendre une couleur brune. Couper juste sous un noeud et supprimer les feuilles inférieures. Trempez la base dans des hormones de bouturage. Planter 3 à 4 boutures par pot de 12 cm dans un mélange de tourbe et de sable maintenu légèrement humide. Conservez à l'étouffé en couvrant d'un sac en plastique transparent perforé. Placez à bonne lumière et en situation chaude. Quand de nouvelles pousses apparaissent 4 à 6 semaines plus tard, ôter les sachets de plastiques et commencer à arroser plus abondamment. Rempoter les jeunes plants de Clytostoma individuellement 3 à 4 mois plus tard dans le mélange prévu à et effet.


1 espèce(s) décrite(s) - cliquez sur la vignette


Mentions légales
comments powered by Disqus