Les plantes Pour les
sociétés
Techniques Site, contact

1 espèce(s) de Colocasia décrite(s) en bas de page -



Le Colocasia n'est pas très difficile à cultiver.

Les conseils du jardinier Le jardinier

Fiche de soins compléte : Colocasia

Illustration de Colocasia

Présentation Colocasia

Nom commun

Chou caraïbe, oreille d'éléphant.

Famille

Aracées

Origine

Le Colocasia est originaire d'Asie tropicale.

Toxicite

Attention, toutes les parties du Colocasia peuvent être toxiques et provoquer de vives douleurs si elles sont consommées crues ou insuffisamment cuites.

Floraison

L'inflorescence en spadice du Colocasia apparaît rarement en culture d'intérieur.

Croissance,dimensions,hauteur

Le Colocasia atteint un grand développement à la belle saison. Il peut atteindre jusqu'à 1,50 m de haut et avoir un étalement très important. Le feuillage disparaît en automne et ne commence à réapparaître qu'à partir de février.

Description Colocasia

Le Colocasia est une espèce de zones marécageuses en climat tropical humide. Il est cultivé en intérieur pour ses grandes feuilles en forme de coeur qui lui confère un aspect très exotique. Les feuilles peuvent avoir de 50 à 80 cm de long sur des pétioles mesurant de 0,50 à 1 m. Les feuilles jaillissent d’un tubercule pouvant peser jusqu’à 4 kg. Il est à l’origine d’un long rhizome souterrain portant d’autres tubercules (pouvant être utilisés pour la multiplication). À noter que le tubercule de Colocasia est comestible et fait partie des cultures vivrières de nombreux pays tropicaux. Il est consommé bouilli comme les pommes de terre, ou desséché et broyé en farine servant à la préparation de pâtes molles ou de pain. Il est également utilisé pour la préparation d’une boisson alcoolisée. Les feuilles sont également consommées, comme le chou que l’on connaît sous nos latitudes.
Je rappelle que toutes les parties de cette plante peuvent être toxiques et provoquer de vives douleurs si elles sont consommées crues ou insuffisamment cuites.
Cette plante est vivace par ses tubercules et peut vivre très longtemps.



Utilisation de Colocasia dans votre décor intérieur


On peut cultiver les Colocasia dans de grands bacs de verre ou dans un bassin de terrasse ou à l'intérieur. La plante peut être associée à d'autres plantes aquatiques comme les Cyperus. Elle réussit très bien en serre ou à l'extérieur dans les régions ensoleillées, mais sans l'exposer trop directement.


La culture de Colocasia

emplacement

Le Colocasia a besoin d'une bonne lumière, mais ne doit pas être exposée aux rayons trop brûlants du soleil en été. Il peut être placé à mi-ombre à l'extérieur.
En automne, quand le tubercule est au repos, conservez-le enfermé dans une boîte remplie de sable ou de tourbe bien sec.

entretien

Le Colocasia est une plante de marais assez facile à cultiver. Maintenir le sol détrempé en permanence pendant la période de végétation. Supprimez les feuilles jaunies et tout le feuillage en automne, puis déterrez le tubercule et conservez-le au sec à l'ombre. En hiver, assurez-vous qu'il est bien au sec et ne soit pas atteint de pourrissement.

temperature

Cette espèce se satisfait des températures habituelles d'un intérieur. A l'extérieur, les grosses chaleurs ne sont pas à craindre du moment que le sol reste détrempé.
En hiver, le tubercule se conserve à une température comprise entre 15 et 17°C.

arrosage

Pendant sa période de végétation active, le Colocasia n'a jamais assez d'eau. En été, le compost doit rester détrempé. La plante peut d'ailleurs être immergée dans un bassin ou un bac plein d'eau, à condition de laisser juste le sommet du tubercule hors de l'eau. Par contre, il faut diminuer les arrosages en fin d'été puis les stopper complètement. Attendez que le tubercule soit complètement sec pour l'hiverner. En février, on reprend les arrosages.

engrais

Faites des applications fréquentes d'engrais liquide ordinaire. Versez l'engrais dans l'eau si la plante est immergée. Cessez tout apport à la fin de l'été et reprenez en février/mars quand vous remettez le tubercule en végétation et qu'il s'est enraciné.

rempotage

Le Colocasia a besoin d'une terre riche et légère. En février, le tubercule est rempoté dans un mélange de terre de bruyère et de sphagnum. Arrosez abondamment et placez le pot au soleil. Ne laissez pas le mélange terreux s'assécher mais ne détrempez pas le sol. Il faut attendre que le tubercule s'enracine bien avant d'arroser abondamment et d'appliquer l'engrais.

Problèmes de culture Colocasia

Maladies et erreurs de culture

Peu de problèmes avec cette plante. Ne pas la laisser s'assécher en été et la protéger contre un soleil trop vif. Bien conserver le tubercule au sec absolu en hiver.

Parasites

Si le Colocasia est bien arrosé mais que l'air est sec, il se peut que vous ayez affaire à des araignées rouges qui tissent des toiles grisâtres sous les feuilles. En cas d'attaque bénigne, aspergez toute la plante avec un fort jet d'eau tiède. Autrement, utilisez un acaricide en plusieurs applications.

Des taches claires et argentées sur les feuilles peuvent être causées par des thrips, insectes suceurs faisant des trous dans les cellules du limbe. Des bassinages fréquents peuvent en avoir raison si l'attaque est bénigne. Autrement, utilisez un insecticide (ou une décoction de nicotine).

Multiplication Colocasia

Le rhizome de Colocasia produit des tubercules souterrains qu'il suffit de diviser lors de la remise en végétation et de rempoter individuellement.


1 espèce(s) décrite(s) - cliquez sur la vignette


Mentions légales
comments powered by Disqus