Les plantes Blog Pour les
sociétés
Techniques Site, contact

2 espèce(s) de Crossandra décrite(s) en bas de page -



Le Crossandra est exigeant et se révèle d'un entretien difficile.

Les conseils du jardinier Le jardinier

Fiche de soins compléte : Crossandra

Illustration de Crossandra

Présentation Crossandra

Nom commun

Crossandre

Famille

Acanthacées

Origine

Les Crossandra cultivés en intérieur sont originaires de zones semi-tropicales des Indes et furent introduits en Europe au début du XIXe siècle.

Toxicite

Plante non toxique -

Floraison

Les fleurs de Crossandra apparaissent au printemps et durant tout l'été sur des épis axillaires de 15 cm, partiellement cachés par de petites bractées triangulaires. Les fleurs éclosent à tour de rôle tout le long de l'épi, de bas en haut, et tombent à mesure qu'elles se fanent.
Le Crossandra commence à fleurir quand il est âgé de 6 mois.

Croissance,dimensions,hauteur

Un Crossandra cultivé en pot atteindra généralement une soixantaine de centimètres. Il est souvent commercialisé à une hauteur de 15 à 25 cm. Une plante que l'on conserve plusieurs années peut atteindre 1m mais elle devient inesthétique au-delà.

Description Crossandra

Les Crossandra sont des sous-arbrisseaux. Il présente des feuilles vernissées vert foncé, lancéolées et ondulées mesurant de 5 à 13 cm de long et jusqu’à 5 cm de large, sur des pétioles de 1,3 à 2,5 cm. La floraison de longue durée de cette plante en fait l’attrait principal.
Les Crossandra sont souvent considérés comme des plantes de courte durée. En fait, ils peuvent très bien vivre plusieurs années. Toutefois, au bout de deux ans, ils ont tendance à devenir désordonnés et à perdre une partie de leur feuillage. Il est préférable de les bouturer régulièrement pour remplacer les sujets devenus inesthétiques.



Utilisation de Crossandra dans votre décor intérieur


Les Crossandra sont difficiles à associer car ils ont des besoins très spécifiques. Il vaut mieux les cultiver isolément. Ils aiment une bonne humidité de l'air et on les cultivera sur plateaux remplis de galets ou de billes d'argile humides. Par contre, on évitera de bassiner car la plante apprécie peu l'humidité sur son feuillage. Evitez également le chauffage au gaz et les courants d'air que la plante ne supporte pas.


La culture de Crossandra

emplacement

Le Crossandra a besoin d'un bon emplacement lumineux. Un peu de soleil peut même s'avérer bénéfique s'il n'est pas trop brûlant. En hiver, par contre, essayez de le placer à un emplacement franchement plus ensoleillé.

entretien

Supprimez les fleurs mortes et coupez la hampe florale quand les dernières fleurs sont fanées, juste au-dessus de la dernière paire de feuilles. Les plantes conservées d'une année sur l'autre sont rabattues au printemps. Supprimez les pousses trop longues et rabattre un Crossandra dégarni à la base à un tiers de sa hauteur.

temperature

Le Crossandra tolère difficilement des températures inférieures à 18°C. En été, les températures peuvent s'élever à 21°C et plus à condition de maintenir une bonne humidité de l'air.
En hiver, la plante commencera à souffrir si elle est exposée à des températures inférieures à 18°C - 15°C étant le strict minimum tolérable.

arrosage

Un excès d'eau est le principal ennemi de cette plante. En été, on maintiendra le sol à peine humide en laissant sécher le compost entre deux apports. En hiver, le mélange doit être maintenu presque sec. N'arrosez que pour empêcher le dessèchement total de la motte. Utilisez de l'eau tiède peu calcaire, une eau froide et trop dure se révélant mortelle pour le Crossandra.

engrais

Effectuez un apport d' engrais liquide ordinaire tous les 15 jours pendant toute la période de floraison.

rempotage

Rempotez les jeunes Crossandra au printemps dans un mélange de terreau et de terre de bruyère en prévoyant un excellent drainage. Rempotez jusqu'à atteindre une taille de pot de 14 à 16 cm. Par la suite, renouvelez simplement la surface du mélange.
Un Crossandra qui semble décliner est parfois régénéré par un rempotage.

Problèmes de culture Crossandra

Maladies et erreurs de culture

Les feuilles s'enroulent et se dessèchent si l'atmosphère est trop sèche ou si le soleil est trop intense. Cultivez la plante sur plateaux remplis de galets ou de billes d'argile humides et mettez-la à l'abri du soleil direct.

Des taches brunes se forment sur les feuilles si elles ont été mouillées avec une eau trop froide.

La chute des feuilles de Crossandra est souvent due à une situation trop froide. Cette plante aime un minimum de 18°.

Des feuilles molles, trop petites et des tiges grêles sont dues à un excès d'eau. Mieux vaut rempoter la plante dans un compost frais et sain et modérer les arrosages par la suite.

La pourriture s'installe sur les feuilles, les hampes florales et à la base des tiges. Trop d'eau et peut-être trop d'humidité atmosphérique dans un air assez froid et manquant d'aération. Pulvérisez un fongicide, mettez la plante dans une pièce plus sèche, plus chaude et mieux aérée et arrosez plus modérément par la suite.

Le Crossandra se flétrit et les feuilles tombent quand il a été exposé à des courants d'air.

La plante se flétrit et les feuilles se tachent et s'affaissent quand la plante a été soumise à des gaz polluants.

Parasites

Les cochenilles farineuses peuvent parfois s'implanter sur la plante. Isolez celle-ci et ôtez les insectes à l'aide d'un tampon imbibé d'alcool à brûler ou d'alcool dénaturé.

Les pucerons peuvent également s'attaquer à la plante. Appliquez un insecticide.

Un milieu chaud et sec favorise l'apparition des araignées rouges qui tissent leurs toiles au revers des feuilles. Appliquez un acaricide et augmentez le degré d'humidité de l'air à titre préventif.

Multiplication Crossandra

Le Crossandra se multiplie assez facilement au début du printemps par prélèvement de boutures herbacées (pousses vertes et non ligneuses). Prélevez-les sur les rameaux latéraux. Elles doivent avoir de 8 à 1 cm et comporter quelques feuilles bien développées. Supprimez les feuilles de la base et trempez les boutures dans de la poudre d'hormones de bouturage. Plantez en petits pots remplis d'un mélange de tourbe et de sable humidifié. Enfermez dans un sachet de plastique transparent fortement perforé. Maintenir à une température d'environ 21° et à une lumière vive mais sans soleil. L'enracinement peut prendre jusqu'à 6 semaines. Repiquez alors les jeunes plantes dans des pots de 8 cm remplis du mélange préconisé ci-dessus et traitez en sujets adultes. Ces jeunes plants fleuriront dans l'année.


2 espèce(s) décrite(s) - cliquez sur la vignette


Mentions légales
comments powered by Disqus