Les plantes Blog Pour les
sociétés
Techniques Site, contact

3 espèce(s) de Dasylirion décrite(s) en bas de page -



Le culture du Dasylirion ne présente aucune difficulté.

Les conseils du jardinier Le jardinier

Fiche de soins compléte : Dasylirion

Illustration de Dasylirion

Présentation Dasylirion

Nom commun

Famille

Agavacés

Origine

Cette plante est originaire de la partie orientale du centre du Mexique, c'est-à-dire d'une zone aride.

Toxicite

La sève du Dasylirion est irritante -

Floraison

Le Dasylirion porte parfois des fleurs quand il est cultivé en pot, mais c'est très rare. Elles ressemblent à celles du Yucca. Elles sont blanches, campanulées et forment une grappe sur une hampe dressée.

Croissance,dimensions,hauteur

Cultivé en pot, le Dasylirion a une croissance assez lente. Il formera un tronc court et épais avec le temps, terminé par une touffe de feuilles de 1 m à 1,5 m de long.
Cette plante a un port très étalé.

Description Dasylirion

Les Dasylirion sont des plantes très proches des Agave. Ils portent des feuilles longues et étroites, plus ou moins épineuses. Les feuilles forment une rosette dense. Sur les bords, on remarque de petites épines jaunâtres et le sommet porte une touffe de poils hérissés.
Le Dasylirion a un tronc court et épais. La plante vit très longtemps sans aucune difficulté.



Utilisation de Dasylirion dans votre décor intérieur


Le Dasylirion est originaire du désert. Il a besoin de soleil et la sécheresse ne lui fait pas peur. C'est une plante idéale pour les vérandas où elle aura le maximum de lumière et sera à la fraîcheur en hiver. En été, le Dasylirion appréciera un séjour à l'extérieur sur un balcon ou une terrasse ensoleillé. La plante se cultive évidemment très bien avec les plantes grasses et cactées.


La culture de Dasylirion

emplacement

La seule exigence du Dasylirion est d'être placé en plein soleil toute l'année.

entretien

Cette plante ne présente aucune difficulté. Il faut simplement faire attention de ne pas trop l'arroser.

temperature

Le Dasylirion est résistant. Il supporte l'hiver à l'extérieur dans le Midi et sur le littoral atlantique. Les fortes chaleurs de l'été ne peuvent que lui aller. En hiver, il peut survivre à l'intérieur dans une pièce chauffée, mais préfère un peu de fraîcheur et des températures avoisinant 1°C.

arrosage

Le Dasylirion s'arrose modérément pendant la belle saison. Le mélange doit s'assécher sur deux tiers environ entre chaque apport. En hiver, arrosez encore moins, le mélange pouvant s'assécher presque complètement, surtout en situation fraîche.

engrais

En période de croissance, effectuez des apports d' engrais liquide ordinaire très dilué une fois par mois.

rempotage

Le compost doit être parfaitement drainé. Utilisez un mélange tout préparé pour les cactées. Ou mélangez du terreau de feuilles, de la terre franche et du sable. Utilisez dans pots assez grands jusqu'à ce que la plante loge dans un contenant de 40cm. Surfacez ensuite.

Problèmes de culture Dasylirion

Maladies et erreurs de culture

Le Dasylirion est particulièrement résistant aux maladies et aux erreurs de culture. Tout ce qu'il peut craindre est un excès d'humidité au niveau des racines. Pensez qu'il s'agit d'une plante de désert et d'aridité.

Parasites

Des feuilles avec des filaments en dessous, surtout en période de grosse chaleur, sont dues à une attaque d'araignées rouges. Pulvérisez un insecticide systémique ou un acaricide. Un acaricide systémique est particulièrement efficace quand il est enfoui dans le sol car il a une durée d'un mois.

Des petites masses cotonneuses et blanches sur la plante sont des cochenilles farineuses. Supprimez-les à l'aide d'un coton-tige imbibé d'alcool à brûler ou d'alcool dénaturé. En cas d'attaque grave, utilisez un insecticide.

Les cochenilles à bouclier ressemblent à de petites écailles brunes et s'installent parfois sur la plante. Il faut les traiter comme les cochenilles farineuses.

Multiplication Dasylirion

On trouve parfois des graines de Dasylirion en jardinerie, sachant que le semis est la seule méthode de multiplication. Semer en février ou mars en utilisant un terreau à semis. Conservez les terrines à mi-ombre et à 21°C. La germination prend de 3 à 4 semaines. Lorsque les jeunes plantes ont 1 cm, les rempoter individuellement en petits pots, dans le mélange de base. Placer en plein soleil et à une température minimum de 18°. Le sol doit être maintenu légèrement humide jusqu'en octobre. Ensuite, cultiver comme des plantes adultes, et rempoter au printemps suivant.


3 espèce(s) décrite(s) - cliquez sur la vignette


Mentions légales
comments powered by Disqus