Les plantes Blog Pour les
sociétés
Techniques Site, contact

3 espèce(s) de Phyllostachys décrite(s) en bas de page -



Le Phyllostachys est une plante difficile à acclimater en intérieur.

Les conseils du jardinier Le jardinier

Fiche de soins compléte : Phyllostachys

En attente illustration

Présentation Phyllostachys

Nom commun

bambou

Famille

Poaceae

Origine

Les quelques espèces de Phyllostachys cultivées en intérieur sont originaires de Chine.

Toxicite

Le Phyllostachys n'est pas toxique.
Le coeur des jeunes pousses de certaines espèces est comestible à condition d'être cuit pour ôter l'amertume.

Floraison

Les Phyllostachys produisent des fleurs mais c'est un phénomène assez rare. La floraison peut se produire à plusieurs dizaines d'années d'intervalle pour une espèce donnée. Il arrive malheureusement souvent que la plante meure après avoir fleuri sans qu'on puisse y faire quoi que ce soit.
Mais il y a peu de chance que votre Phyllostachys fleurisse en intérieur.

Croissance,dimensions,hauteur

Les Phyllostachys atteignent généralement une hauteur de 2 à 3m en intérieur avec une croissance rapide.
Les Phyllostachys sont considérés comme des bambous géants et atteignent facilement jusqu'à 10m en pleine terre. Ils pourront atteindre la moitié de cette taille dans de bonnes.
Les Phyllostachys supportent très bien une taille en toute saison en évitant le moment où les nouvelles cannes sont en pleine période de croissance.
Pensez à divisez régulièrement les touffes de Phyllostachys qui envahissent très rapidement leur pot.

Description Phyllostachys

Les Phyllostachys cultivés en intérieur sont des graminées tropicales. Ces plantes se reconnaissent aisément à leurs tiges creuses et très dures, à l’écorce lisse entrecoupée de noeuds plus ou moins saillants. Il s’agit d’une plante vivace au rhizome court et à croissance généralement très rapide. La tige cylindrique, creuse et ligneuse s’arque souvent dans sa partie supérieure. Elle présente des noeuds proéminents qui présentent des ramules flexibles portant des feuilles linéaires et denses.
Les Phyllostachys peuvent vivre très longtemps en intérieur s’ils sont cultivés dans de bonnes conditions. Ils peuvent s’avérer très encombrants à la longue.



Utilisation de Phyllostachys dans votre décor intérieur


Le Phyllostachys se cultive seul de préférence. Cette plante a besoin de beaucoup d'espace pour ses racines et demande des soins particuliers.
Ces bambous se plaisent particulièrement dans les halls et les pièces de grandes dimensions, très lumineux, ventilés et pas trop chauds en été.
Les Phyllostachys sont d'excellentes plantes de véranda et de jardin d'hiver.


La culture de Phyllostachys

emplacement

Le Phyllostachys a besoin d'une très bonne lumière et de soleil. Une exposition à l'est ou à l'ouest lui convient. Placé au sud, il peut être utile de tamiser un peu les rayons brûlants de soleil en plein été. Le manque de lumière fait perdre ses feuilles au bambou, en particulier en fin d'été.
Si vous connaissez les indices de lumière, les Phyllostachys ont besoin d'une luminosité d'environ 2 000 lux pour croître normalement.

entretien

Les Phyllostachys sont des plantes assez difficiles à acclimater en intérieur. Ils sont exigeants en matière d'humidité atmosphérique. Bassinez-les fréquemment en été. Les températures ne doivent pas être trop froides en hiver ni trop caniculaires en été. La lumière et l'aération sont des facteurs importants pour conserver cette plante.
L'hiver est une saison où les Phyllostachys ont besoin de repos. Le feuillage est naturellement moins luxuriant et plus clairsemé que durant la belle saison.

temperature

Les Phyllostachys apprécient une chaleur tempérée en été. Conservez ces plantes aux alentours de 20°C à un endroit bien aéré.
En hiver, les Phyllostachys apprécient une certaine fraîcheur, du moment que les températures ne soient pas négatives.

arrosage

Arrosage du Phyllostachys :
Du printemps en automne, arrosez abondamment, parfois chaque jour quand il fait chaud. Ne laissez pas le mélange s'assécher, mais videz systématiquement la soucoupe. En hiver, espacez les arrosages, juste de façon à empêcher le compost de se dessécher complètement. Au printemps, dès que vous voyez de nouvelles pousses apparaître, augmentez progressivement les arrosages.

engrais

Phyllostachys et engrais :
En période de végétation active, appliquez une dose d'engrais azoté liquide diluée de moitié une fois par semaine.
Les Phyllostachys sont des plantes très voraces. En hiver, cessez tout apport.

rempotage

Rempotage du Phyllostachys :
Rempotez au printemps en divisant la touffe si elle est trop importante. Utilisez de grands pots avec un excellent drainage. Utilisez un mélange composé de 50% de tourbe, de 20% de bonne terre de jardin, et de 30 % de terreau acide et de sable.
A noter que contrairement à beaucoup de bambous, les variétés cultivées en intérieur ont des racines plutôt superficielles (toutes proportions gardées).

Problèmes de culture Phyllostachys

Maladies et erreurs de culture

- Les pointes des feuilles ou le limbe entier jaunissent quand la plante est trop arrosée, surtout en hiver. Ce jaunissement peut être du aussi à un mélange trop compact. Veillez à un excellent drainage et mélangez du sable au compost lors des rempotages.
- Le feuillage du Phyllostachys sèche quand la plante manque d'humidité atmosphérique. Bassinez le plus fréquemment possible quand il fait chaud.
- La chute des feuilles de Phyllostachys est généralement du à un manque de lumière. Placez la plante à une situation très lumineuse en évitant toutefois les rayons brûlants du soleil.

Parasites

Les Phyllostachys sont sensibles aux araignées rouges. Celles-ci provoquent la chute des fleurs et des feuilles et l'anémie de la plante. Ces insectes tissent un voile gris à l'aisselle et au revers des feuilles. Passer un tampon mouillé d'eau savonneuse ou traiter à l'acaricide. Augmenter le taux d'humidité par des bassinages sans oublier le revers des feuilles et en mettant la plante sur un lit de cailloux reposant dans de l'eau. Une atmosphère trop sèche favorise en effet l'apparition de ces parasites

Multiplication Phyllostachys

Les Phyllostachys se multiplient très simplement par éclatement de la touffe au printemps.
Le bouturage du Phyllostachys est également envisageable, sur des chaumes de 2 à 3 ans. Prélever un chaume avec une branche latérale, et placez-le horizontalement dans un pot de culture (la branche latérale sort de terre). Gardez le substrat humide, et réduisez un peu les arrosages dès que la bouture aura repris, elle est à ce stade très sensible à la pourriture des racines.


3 espèce(s) décrite(s) - cliquez sur la vignette


Mentions légales
comments powered by Disqus