Les plantes Blog Pour les
sociétés
Techniques Site, contact

1 espèce(s) de Quesnelia décrite(s) en bas de page -



Le Quesnelia est une plante d'intérieur robuste qui s'adapte à des conditions de vie médiocres.

Les conseils du jardinier Le jardinier

Fiche de soins compléte : Quesnelia

Illustration de Quesnelia

Présentation Quesnelia

Nom commun

Famille

Broméliacées

Origine

Le Quesnelia est originaire des forêts tropicales de l'Est du Brésil.
Le nom botaniqueQuesnelia est un hommage à Mr Quesnel, consul français en Guyane française.

Toxicite

Le Quesnelia n'est pas toxique.

Floraison

A noter que l'inflorescence du Quesnelia est assez éphémère - c'est peut-être l'une des raisons pour lesquelles on trouve rarement de Quesnelia dans le commerce traditionnel.
La floraison du Quesnelia a lieu généralement en été et est inodore. Il arrive cependant qu'une rosette fleurisse n'importe quand. Chaque rosette ne fleurit qu'une fois et cette floraison entraîne irrémédiablement la mort de la plante non sans que celle-ci n'ait produit deux ou trois rejetons.
L'inflorescence forme une grappe lâche ou au contraire est bien érigée en une tête serrée, cylindrique ou conique.
Les fleurs en elles-mêmes sont rouges, violettes, bleues ou presque noires.
Quesnelia lateralis a la particularité d'émettre une inflorescence latérale, d'où son nom.

Croissance,dimensions,hauteur

Les jeunes rosettes de Quesnelia séparées de leur mère atteindront leur taille de floraison en deux ou trois ans.
Un Quesnelia adulte mesure en général 45cm et plus de hauteur.

Description Quesnelia

Le Quesnelia est malheureusement peu courant en culture d’intérieur et se rapproche beaucoup des Aechmea ou des Billbergia. Certains Billbergia ont d’ailleurs été reclassés dans le genre Quesnelia.
Les feuilles recourbées des Quesnelia sont disposées en rosette et forment une coupe étanche plus ou moins profonde qui est toujours remplie d’eau de pluie ou de rosée dans leur milieu naturel. Les feuilles sont raides et souvent bordées d’épines. Certaines espèces forment une rosette très serrée en forme de long tube. En cas de sécheresse, la plante peut puiser plusieurs semaines dans cette réserve. Après plusieurs années, se produit l’événement qui est le plus spectaculaire dans la vie d'un Quesnelia : l’apparition d’une inflorescence unique s’élevant en plein centre de la coupe.

La forme de ces inflorescences peut varier mais elles sont toutes à leur apogée quand apparaissent les bractées roses ou rouges.
Pour la plupart, les Quesnelia sont épiphytes : ils se développent sur les grands arbres, à la fourche des branches, sur les amas de feuilles en décomposition.
Le genre comprend des plantes assez grandes aux feuilles souvent épineuses. Mais quelques espèces de petite taille peuvent parfaitement être adaptées en intérieur : Quesnelia humilis, Quesnelia marmorata.



Utilisation de Quesnelia dans votre décor intérieur


Le Quesnelia est parfait pour toute personne qui aime les plantes mais n’a que peu de temps pour s’en occuper ou est souvent absente. Je dirais même que cette plante est faite pour ELLE.
Le Quesnelia est extrêmement facile à cultiver, décoratif et sa rosette de feuillage évoque les contrées chaudes et tropicales. Si vous disposez d’un endroit très lumineux et ensoleillé, utilisez cette plante en isolée.
Vous aurez ainsi un espace exotique dont vous n’aurez à vous occuper que très périodiquement et qui sera toujours dacoratif dans votre intérieur.
Attention aux épines qui bordent certains Quesnelia. Ne placez pas cette plante dans un lieu de passage, pas trop près des rideaux et si vous avez des enfants, montrez-leur que ça pique.


La culture de Quesnelia

emplacement

Le Quesnelia se plaira devant une fenêtre exposée à l'Est ou à l'Ouest. Il a besoin d'une très bonne lumière et de quelques heures de soleil par jour pour fleurir et conserver les belles couleurs de son feuillage.
Toutefois, attention aux trop fortes insolations en été, surtout derrière une vitre.

entretien

Le Quesnelia est l'une des broméliacées les plus faciles à cultiver.
Supprimez les feuilles abîmées à leur base. Coupez aux ciseaux les bords des feuilles brunis ou desséchés. Supprimez les têtes florales après la floraison.

temperature

Tous les Quesnelia se satisfont des températures habituelles d'une habitation hiver comme été. Durant la saison hivernale, ne pas exposer ces plantes à des températures inférieures à 12°.

arrosage

Arrosage du Quesnelia :
A la chaleur, arrosez toute l'année de manière à maintenir le sol humide mais en laissant sécher en surface avant d'arroser de nouveau.
La rosette de feuilles de Quesnelia doit également être maintenue humide et si elle retient l'eau, la remplir en renouvelant tous les mois en vidant d'abord celle qui y stagne. Pour cela, tenir la plante la tête en bas.
Les Quesnelia ne supportent pas l'eau calcaire, il faut utiliser de l'eau adoucie ou de l'eau de pluie.
En hiver, si la plante est maintenue à la fraîcheur, laissez le compost s'assécher presque complètement avant chaque arrosage et conservez la rosette sèche.

engrais

Quesnelia et engrais :
Fertilisez tous les quinze jours avec un engrais liquide ordinaire, en asperger le feuillage et en verser au centre de la rosette.
Cessez tout apport d' engrais en hiver.

rempotage

Rempotage du Quesneli :
Utilisez le mélange habituellement commercialisé pour les broméliacées ou prenez un mélange de terreau et de feuilles décomposées.
Les Quesnelia ont des racines superficielles et peuvent rester dans des pots relativement petits. Même dans des pots de 12cm, ils produiront plusieurs rosettes et de nombreuses inflorescences.
Cependant, les Quesnelia poussent plutôt en hauteur et seront mieux mis en valeur s'ils sont empotés séparément. Les mettre dans des contenants de grès plutôt qu'en plastique pour éviter qu'ils ne se renversent.
Rempotez les jeunes plantes au début du printemps.

Problèmes de culture Quesnelia

Maladies et erreurs de culture

Le Quesnelia est une plante robuste.
Veillez simplement à ne pas la faire pourrir au collet en maintenant le mélange terreux trop humide, surtout en hiver.

Parasites

Les feuilles coriaces du Quesneli dissuadent en général les pucerons et les mouches.
Seules, les cochenilles attaquent parfois la plante. S'il y en peu, grattez-les avec l'ongle ou avec une lame et frottez ensuite avec un tampon imbibé d'alcool dénaturé ou d'alcool à brûler. Dans les cas graves, utilisez un insecticide systémique.

Multiplication Quesnelia

Après la période de floraison, le Quesnelia meurt lentement mais il émet des rejet à sa base. Lorsqu'ils ont atteint une dizaine de centimètres, que les feuilles sont suffisamment formées et qu'elles ont déjà une forme de tube, on peut les prélever à l'aide d'un couteau. Coupez dans la racine charnue qui les réunit à la plante mère. Ces rejets de Quesnelia ont déjà leur propre système radiculaire, ce qui leur permet de reprendre rapidement. Laissez la plaie se cicatriser quelques heures à l'air libre et plantez les rejets en pots individuels dans le mélange préconisé ci-dessus. Placez à un endroit modérément éclairé et arrosez peu. Après deux mois environ, la plante pourra être entretenue comme un sujet adulte.

On peut également laisser les rejets se développer à côté de la plante mère. Lorsque celle-ci périclite et devient trop inesthétique, la couper à la base pour donner aux rejets suffisamment d'espace pour se développer.


1 espèce(s) décrite(s) - cliquez sur la vignette


Mentions légales
comments powered by Disqus