Les plantes Blog Pour les
sociétés
Techniques Site, contact

2 espèce(s) de Spathiphyllum décrite(s) en bas de page -



La culture d'un Spathiphyllum est un peu délicate en intérieur mais sans plus.

Les conseils du jardinier Le jardinier

Fiche de soins compléte : Spathiphyllum

En attente illustration

Présentation Spathiphyllum

Nom commun

faux arum, fleur de lune

Famille

Aracées

Origine

Le Spathiphyllum est originaire de Colombie.
Le genre Spathiphyllum comprend 36 espèces et variétés, mais on en cultive seulement quelques-unes en intérieur.

Toxicite

Les feuilles et les tiges du Spathiphyllum sont toxiques.
Attention aux jeunes enfants et aux animaux. Les tortues terrestres y sont particulièrement sensibles.

Floraison

Les inflorescences des Spathiphyllum sont portées par de longues hampes qui s'élèvent au centre des touffes de feuilles. Chaque fleur comporte une grande spathe blanche entourant un spadice érigé, blanc, crème ou vert, de 5 à 8cm de longueur. L'inflorescence conserve sa couleur durant une semaine environ, puis vire peu à peu au vert pâle. L'ensemble reste décoratif pendant 5 à 6 semaines, après quoi, il vaut mieux le supprimer. Plus la plante est grande, plus elle est florifère.
Les Spathiphyllum fleurissent au printemps et en été. Mais si les plantes bénéficient de chaleur, de lumière et d'humidité, elles peuvent fleurir durant toute l'année.

Croissance,dimensions,hauteur

Le Spathiphyllum atteint une hauteur de 20/25cm à plus de 60 selon l'espèce.
Il pousse rapidement et peut doubler de taille en une seule saison de croissance.

Description Spathiphyllum

Le genre Spathiphyllum regroupe des plantes acaules renommées pour leurs feuilles vernissées et leurs inflorescences blanches semblables à celles des Anthurium.
Aujourd’hui, on cultive surtout des hybrides. Ces plantes présentent toutes de courts rhizomes souterrains d’où jaillissent des touffes de feuilles. Celles-ci sont lancéolées ou elliptiques, vert foncé, à pétioles engainés. Le Spathiphyllum vit de nombreuses années en intérieur si les conditions de culture lui conviennent.



Utilisation de Spathiphyllum dans votre décor intérieur


Le Spathiphyllum se plaira au milieu d'une composition de plantes vertes où il trouvera l'humidité ambiante dont il a besoin.
Il pourra être isolée le temps de la floraison.


La culture de Spathiphyllum

emplacement

Un Spathiphyllum apprécie une lumière moyenne, éloigné des rayons brûlants du soleil. Cultivez-le à mi-ombre au printemps et en été.
Placez-le à une luminosité plus forte en hiver, voire au soleil. L'hybride 'Mauna Loa' est plus tolérant au soleil direct que les autres variétés.

entretien

Supprimez les fleurs et les feuilles fanées au fur et à mesure. Respectez le besoin d'un Spathiphyllum en matière d'humidité atmosphérique. Cultivez-le par exemple au-dessus d'un plateau d'eau rempli de billes d'argile ou de gravillons.
Bassinez fréquemment le feuillage du Spathiphyllum, surtout pendant les fortes chaleurs.

temperature

Les températures habituelles d'un intérieur conviennent très bien à cette plante. Ne pas les exposer au-dessous de 10°C.
L'hybride 'Mauna Loa' nécessite un minimum 13°C.
Des températures supérieures à 18°C favorisent une croissance ininterrompue des Spathiphyllum tout au long de l'année.

arrosage

Arrosage du Spathiphyllum :
Mouillez bien le compost à chaque arrosage, puis laissez sécher avant un nouvel apport. Si les températures tombent au-dessous de 16°C, diminuez nettement les arrosages.
Si vous avez tendance à avoir la main trop lourde, attendez simplement que les feuilles du Spathiphyllum s'affaissent, signe que la plante a soif.

engrais

Spathiphyllum et engrais :
Effectuez des apports d'engrais ordinaire liquide de Mars à Septembre, tous les 10 jours environ.
Pour les plantes cultivées dans de la tourbe, engraissez tout au long de l'année.

rempotage

Rempotez le Spathiphyllum en Avril dans un mélange léger à base de terreau de feuilles.
Quand le Spathiphyllum est en pot de 15 à 20cm, surfacez simplement le mélange chaque année.

Problèmes de culture Spathiphyllum

Maladies et erreurs de culture

Des taches brunes sur les feuilles ou des marges desséchées sont provoquées par un excès de sécheresse ou par un coup de froid. Augmentez l'humidité ambiante et placez le Spathiphyllum à des températures plus chaudes.

Le collet de la plante noircit et pourrit en cas d'excès d'eau ou (et) le feuillage du Spathiphyllum jaunit. Videz systématiquement la soucoupe après un arrosage et ne saturez jamais la plante d'eau. Dans un cas grave, divisez la plante en ne gardant que les parties saines et rempotez dans un nouveau mélange.

Les feuilles du Spathiphyllum deviennent flasques quand la motte est desséchée. Faites tremper le pot dans un seau d'eau jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de bulles, puis égouttez.

L'absence de fleurs peut provenir des racines qui ont envahi tout le pot ou du mélange qui ne nourrit plus la plante. Celle-ci a peut-être besoin d'être rempotée. Un Spathiphyllum trop touffu peut avoir besoin d'être divisée.

Parasites

Les araignées rouges attaquent parfois la plante quand l'air est chaud et trop sec. Effectuez des bassinages réguliers pour décourager ces acariens. Si l'attaque est trop sévère, appliquez un acaricide.

Les pucerons déforment les feuilles et les rendent gluantes. Traitez en vaporisant une eau savonneuse ou avec un insecticide systémique.

Multiplication Spathiphyllum

La multiplication se fait aisément par division des grosses touffes de feuilles en Avril, au moment du rempotage.
Séparez délicatement les rhizomes de Spathiphyllum et sans endommager les racines, chaque segment devant comporter au moins 2 ou 3 feuilles.
Plantez individuellement chaque éclat dans un pot de 8cm rempli du mélange préconisé. Enfouissez-les à la même profondeur que le rhizome dont ils proviennent. Ne fertilisez pas pendant les 3 premiers mois, mais donnez leurs les mêmes soins qu'aux sujets adultes.


2 espèce(s) décrite(s) - cliquez sur la vignette


Mentions légales
comments powered by Disqus